Vous êtes ici

Résumé

L’étranger est notre voisin, notre enseignant ou notre collègue de travail. Nous avons des amis qui parlent une autre langue, des amours qui viennent d’ailleurs, des rencontres avec l’Autre qui ont marqué nos vies. Mais dans les périodes les plus sombres de l’Histoire, l’étranger cristallise les haines et les peurs. Exilés, indigènes, Juifs, réfugiés, rares sont les peuples qui n’ont pas été qualifiés d’« étrangers ». Quel statut, quel accueil, la France leur a-t-elle accordé ? Comment sont-ils perçus depuis les premiers mythes jusqu’à nos jours ?
D’Homère à Jacques Prévert, d’Aristote à Hannah Arendt, d’Émile Zola à Albert Camus, les textes (poèmes, discours politiques, extraits de romans, textes de lois…) de cette anthologie inédite, réunis et présentés par l’historien Vincent Duclert, retracent l’histoire de cette notion pour mieux en comprendre les enjeux au xxie siècle.