Vous êtes ici

Résumé

Edition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)

L’histoire ne marche pas à reculons. On ne fonde pas un empire bourgeois sur les ruines d’une république. Pour l’avoir clamé, Victor Hugo est exilé par celui qu’il appelait Napoléon le Petit, caricature de l’autre, celui d’Austerlitz. La République, croit-il, c’est le progrès moral, la vertu individuelle, la légitimité, le peuple justement représenté. « Dix millions, cent millions de voix scrutinant en masse ne comptent pas devant cet atome, devant cette parcelle de Dieu, l’âme du juste. » Victor Hugo sera ce juste qui se dresse devant le coup d’Etat du prince Louis-Napoléon. « Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée. » Ils résonnent encore dans ces vers grandioses et passionnés, pleins d’un rêve de justice et d’égalité.

Préface, commentaires et notes de Jean-Marie Gleize
et Guy Rosa.

 

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Claude Gueux
  • Les Travailleurs de la mer
  • L'Homme qui rit
  • Quatrevingt Treize
  • Notre-Dame de Paris
  • Les Misérables ( Les Misérables, Tome 1)
  • Les Misérables ( Les Misérables, Tome 2)
  • Gargantua
  • Les Contemplations
  • Les Orientales - Les Feuilles d'automne
  • Choses vues
  • Oeuvres poétiques
  • La Légende des siècles / Les Petites Epopées
  • Pauca Meae (Les Contemplations - Livre IV)
  • Bug Jargal