Vous êtes ici

Une bouteille à la mer

Mer agitée.- Christine Desrousseaux Dans ce bout du monde balayé par les vents, la mer semble vengeresse : elle ne dorlote pas les corps, elle les pique et les transperce. Et quand vient l’hiver, elle mord et s’acharne. Pourtant Jean ignore les saisons et le froid ; chaque jour, tel un automate, il reprend le chemin de la plage et s’obstine à se fondre dans cette eau rugueuse. Pour quelle raison s’obstine-t-il ainsi à nager presque jusqu’à l’épuisement ? Léo, son petit-fils, naguère joyeux et complice lui est revenu, défiguré par la guerre, indocile, souvent mutique, inaccessible. Alors lorsqu’au village se succèdent soudain les agressions, les disparitions, Léo devient le coupable idéal ! Isolé dans sa détresse mais secrètement confiant, Jean ne craint pas d’affronter toutes les hostilités : la suspicion, l’acharnement des voisins, la violence de la mer, la rumeur, les aveux de Léo… Un roman grave et émouvant, servi par des mots justes, qui résonnent au cœur du lecteur.
Imprimer