Vous êtes ici

Magnifique sélection, choix difficile

Parmi tous ces ouvrages, tous plus émouvants ou choquants les uns que les autres, dont l'écriture est fluide, simple, belle, il en est un qui secoue et qui donne un coup de poing : La femme qui fuit. Je suis estomaqué par le courage mais aussi la froideur de cette femme qui abandonne tout, dont le plus précieux, ses enfants, sa famille. C'est une terrible décision, qu'elle tient jusqu'à sa fin. Mais elle est pardonnée par sa petite fille, qui nous a emporté dans cette époque folle à la liberté débridée. Le début intrigue, le développement emporte et la fin est touchante. La forme même de ce roman est extra-ordinaire, faite de petits chapitres, tels des haïkus, des réquisitoires à l'écriture fine, efficace, fuselée contre cette mère, cette grand mère, cette femme de son époque. On n'en sort pas indemne car l'auteur fait réfléchir sur les choix, le destin, ce que l'on veut dans la vie, jusqu'à quel point on peut l'assumer. C'est une terrible vie qui fascine, entre attirance et répulsion. Je le recommande à mes ami(e)s.
Imprimer