Vous êtes ici

Citations de presse

Chanter Paris pour qu'il brille à nouveau

Le Huffington Post - Décembre 2016
"Dans Lettres à Paris, il est tout particulièrement question des révoltes, des révolutions ou des guerres, de tous ces moments de basculement que les chansons excellent à fixer dans la mémoire populaire. Le peuple de Paris a souvent été outragé et martyrisé, selon la formule du général de Gaulle mais, dans un superbe élan libérateur, les Parisiens ont toujours transformé leurs souffrances en richesses culturelles et artistiques. C'est pourquoi cette belle ville exerce une attraction magique sur les étrangers au moins depuis le XVIIIe siècle. En 1867, dans le livret de La vie parisienne, Opéra-bouffe de Jacques Offenbach, Henri Meilhac et Ludovic Halévy célébraient dans un sourire le charme de Paris: "Tous les étrangers ravis Vers toi s'élancent Paris ! Nous allons chanter, Nous allons crier, Nous allons souper, Nous allons aimer." [...]" Retrouvez l'intégralité de l'article sur ce lien: http://www.huffingtonpost.fr/jeannine-hayat/chanter-paris-pour-qu-il-bri...

Des pistes de réflexions

Télérama - Janvier 2016

"Ces brefs extraits constituent des pistes de reflexion, des instantanés d'histoire, ouvrant l'appetit et la pensée. On se dit que c'est toujours trop court - maîs rien n'interdit de revenir aux oeuvres complètes des uns et des autres, pour s'employer alors à «regarder sous les surfaces», comme l'écrit Germaine Tilhon" - CF.

Anthologie en poche
Lettres à la France

"Un précieux recueil"

L' Express - Janvier 2016

Dans son précieux recueil Lettres à la France (Livre de poche), l'historien Vincent Duclert a retenu une conférence du philosophe Ferdinand Buisson, prononcée en 1900: "Un Français n'est pas seulement un homme né en France, c'est un homme né de la France, qui a l'esprit formé de son esprit, qui a appris d'elle à regarder toujours plus haut, à vouloir toujours plus de lumière, toujours plus de raison, toujours plus de fraternité. La France, c'est une idée qui s'est faite nation, c'est une nation qui s'est forgée elle-même. On ne lui est pas complètement fidèle si l'on ne croit pas à l'idéal qu'elle s'est donné au prix de tant de siècles de souffrances."  

Ce que les attentats ont changé en France
Lettres à la France