Vous êtes ici

Citations de presse

Un livre à nous faire saliver

Time Out - Juillet 2016

Le tour de force de l’auteure est surtout de réussir à nous faire saliver, même lorsqu’il s’agit de foie gras empoisonné (« Etais-je condamné à vivre entouré de foie gras suspect ? » se demande sérieusement Adrien Savoisy au milieu du livre). Tout le récit est ponctué de recettes : certaines riches en crème des mères lyonnaises, d'autres venues du Moyen-Orient et des cuisinières arméniennes. Recettes que l’on trouvera retranscrites à la fin du livre pour prolonger le plaisir de la bonne chère, un peu plus que celui de l’enquête policière… 

Guide de lecture pour l'été
Meurtres trois étoiles

Meurtres à la pomme d'or

Elle à table - Octobre 2008
" De Montpellier à Bologne, la route de François sera jalonnée de dangers et de plaisirs (...) L'auteur marie une fois encore érudition et sens du récit".

Meurtres au Potager du Roy

Marie-France - Octobre 2008
Une mine de découvertes qui ravissent l'oeil et mettent leau à la bouche.

Meurtres à la pomme d'or

Le nouvel observateur - Juillet 2008
Aussi érudite que gourmet, Michèle Barrière, l'auteure, est de celles qui mitonnent les chapitres comme les bons plats, sachant doser épices et secrets. Consciente cependant que tout est dans tout, elle ne résiste pas non plus à glisser quelques recettes d'époque.

Meurtres à la pomme d'or

L'Express - Juin 2008
Roman noir, gastronomie et histoire : trois spécialités que Michèle Barrière marie à merveille depuis "Souper mortel aux étuves", qui se déroulait au Moyen Age.

Meurtres à la pomme d'or

Pleine Vie - Juin 2008
Souvent, nourritures terrestres et spirituelles font bon ménage. La preuve, cet auteur qui a le bon goût d'inviter la littérature en cuisine. Elle s'invite à la Renaissance avec Meurtres à la Pomme d'or.

Meurtres à la pomme d'or

Madame Figaro - Mai 2008
Enquête culinaire autour de Michèle Barrière :
A la fin de chaque ouvrage, vous proposez un livret de recettes. Vous les avez testées?
"Bien sûr! Dans le dernier, je recommande le canard à la sauce douce et la tarte au citron."

Meurtres à la pomme d'or

Libération - Septembre 2007
L'invitation est insolite : "Souper Renaissance, plats de Bartolomeo Scapi, cuisinier du pape".
Le lieu? Celui qui fait l'objet d'une dédicace dans chacun de ses livres, la rue Cauchois, à Montmartre.
Sanglée dans son tablier, Michèle Barrière ne mange rien. Deux jours derrière les fourneaux, ça tue l'appétit. Elle se nourrit des commentaires de ses invités : amis et voisins, collègues historiens, réunis pour fêter la sortie de son dernier livre..
Si ses romans, au style simple et alerte, se lisent aussi goulûment,, c'est qu'ils dessinent un tableau très vivant de la vie politique et culturelle de Paris et Bruges au Moyen Age, Bologne et Naples à la Renaissance, et concoctent de délicieux portraits d'époques.
On s'en délecte déjà.

Meurtres à la pomme d'or

Le Figaro - Septembre 2007
(...) Et en prime, à la fin de l'ouvrage, dees recettes d'époque, simplissimes, à faire revivre.
A dévorer, donc, avec l'estomac rempli sous peine de torture mentale.

Meurtres à la pomme d'or

Libération - Septembre 2007
"Lors de dîners ou dans ses polars, cette militante environnementaliste ressussite des recettes d'époque."
Eliane Patriarca

Pages